Gouvernance et organisation

Avec une organisation et un fonctionnement définis par le décret n)97-25 du 15 janvier 1997 déterminant les attributions, l’Organisation et le fonctionnement de l’Ecole Nationale d’Administration  compte des Organes, un Secrétaire général, des directions des sous-directions et des services qui assurent son fonctionnement.

  1. ORGANISATION

Les organes dirigeants de l’ENA sont la commission consultative de gestion et la direction de l’école.

  1. La Commission Consultative de Gestion

Avec une composition déterminée par le décret de 1997 sus indiquer la commission consultative de gestion à plusieurs attributions. Il s’agit, entre autres, de donner son avis sur  la politique de l’ENA, et d’assurer le suivi permanent de la bonne exécution de ses missions.

  1. Direction de l’ENA

La Direction de l’ENA est chargée de définir la politique générale de l’école, d’y garantir la discipline et d’assurer la gestion du patrimoine ainsi que le bon fonctionnement de cet Etablissement. A ce titre, elle développe des partenariats en matière de formation avec des structures de renommées internationales, tel que, l’Ecole Nationale d’Administration de France et de l’Ecole Nationale d’Administration Publique (ENAP) du Québec, et l’institut Internationale de Science Administrative de Bruxelles. Par ailleurs, il faut indiquer que le Direction de cette école est assurée par un Directeur nommé par le décret pris en conseil des ministres. Celui-ci a rang de directeur générale de l’Administration centrale. De 1960 à ce jour, plusieurs directeurs se sont succédé à la tête de l’ENA. L’actuel Directeur est madame TRAORE SALAMATA, Directrice Générale ; nommée depuis 2015.

 

Enfin, il importe de noter que la direction de l’ENA comporte trois(03) services, à savoir :

Le Service de la Coordination et de l’Evaluation de la Formation

(SCEF), chargé de proposer, coordonner la mise en œuvre et évaluer les méthodes de formation ;

 

Le Service de l’Audit Interne et de la Qualité (SAIQ) qui veille au respect des procédures administratives édictées par la Direction de l’Ecole et fait des propositions pour l’amélioration de la qualité des services ;

 

Le Service des Relations Publiques et de la Coopération internationale

(SRPCI), chargé de vendre l’image de l’ENA, d’aider au renforcement de sa collaboration avec d’autres administrations et de  rechercher de partenaires nécessaires à son rayonnement.

Outre, les organes, l’ENA est composée d’un secrétariat général auquel sont rattachés des services, et des  directions centrales compotant des sous-directions et des services.

 

  1. SECRETARIAT GENERAL ET DIRECTIONS CENTRALES

Un (01)  secrétaire général et quatre (04) directions centrales font partie de la structure organisationnelle et fonctionnelle de l’ENA.

  1. Secrétariat général

Diriger par un Secrétaire Général avec rang de Directeur de l’Administration centrale nommée par décret pris en conseil des ministres, le Secrétariat Général est chargé de la coordination des activités Administratives de l’ENA notamment, la gestion du personnel et des élèves, la gestion courante du patrimoine et la gestion financière et l’organisation des concours. Le Secrétaire Général compte quatre(04) services à savoir :

  • Le Service des Finances et des Moyens Généraux (SFMG) qui a en charge l’exécution du budget, la gestion du patrimoine, des fournitures de bureau et de l’ensemble des matériels ;

  • Le Service de l’Information Documentaire, de la Recherche et de la Conservation(SIDORC) qui assure la gestion de bibliothèque, des archives et du réseau informatique ;

  • Le Service des Concours (SG) qui s’occupe de la réception des dossiers des candidats, de la conduite de la préparation des candidats et de l’organisation des concours ;

  • Le Service des Ressources Humaine (SRH) chargé de la gestion des personnels et de la scolarité des élèves, et de la mise en œuvre de la politique sociale.

En outre, il faut indiquer que l’ENA compte un Centre Médical et un service social qui font partie du Service des Ressources Humaines.

  1. Direction Centrale

L’ENA compte quatre(04) directions centrales dirigées par des directeurs nommés par décret pris en conseils des ministres. Ces directions sont : La Direction de l’Ecole de Gestion Administrative et de la Diplomatie (EGAD), la Direction de l’Ecole de Gestion Economique et Financière (EGEF), et la Direction de la Formation Continue (DFC) et la Direction  de la veille Stratégique et l’Ingénierie de la Formation.

S’agissante de l’EGAD et de l’EGEF, elles sont chargées de l’élaboration des programmes de formation, de la coordination des enseignements, de l’élaboration pédagogique et de la mise en stage des élèves. Ces écoles comptent chacune une sous-direction qui coordonne les activités d’études et de stage, un service des études chargé de l’organisation, du suivi et de l’évaluation des enseignements, et un service des stages dont les attributions sont l’organisation, le suivi et l’évaluation des stages d’application des élèves.

Concernant la DFC, elle assure la conception, la programmation, l’exécution des modules de formation permanentes des fonctionnaires de l’ Etat, des collectivités territoriales et des Etablissements Publics Nationaux, l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de formation préparatoire aux concours de promotion pour l’accès aux grades A5,A6,A7. La DFC comprend des sous-directions et  rattachées par deux(02) services. Ces services sont :

  • La Sous-Direction de la Conception et de la planification, de la Programmation et de la Promotion des Actions Formations (SDCPPPAF). Chargé de la conception, de la proposition et de la programmation des programmes de formation continue ;

  • La Sous-direction de l’Animation, du Suivi et de l’Evaluation des Formations (SDASEF), chargé du suivi, de la mise en œuvre des formations et de l’évaluation des impacts des formations.

Il faut retenir que l’Ecole Nationale d’Administration, a un demi-siècle d’expertise au service de la formation professionnelle des fonctionnaires et agents de l’Etat. Ecole de formation de l’élite administrative, elle est dirigée par un Directeur Général.

Au regard de ce qui précède, la première partie de notre travail nous montre que l’organisation d’une administration publique doit nécessairement être en phases avec les objectifs de l’établissement à savoir, la participation du personnel aux activités internes et externe.